D’la cuisine du Texas

octobre 5, 2008 at 12:25 (Vie privée donc vie publique) (, , )

Tout partait d’une bonne volonté. Un gâteau à faire de chez Herta, simplissime à réaliser selon leurs explications. Moi, qui m’ennuyais ferme durant ce long week-end, j’ai décidé de troquer mon peignoir pour un tablier de chef-pâtissier. Eh oui, dans ma vie de (jeune) étudiant, même un petit gâteau à faire cuire dans le four, pour moi, c’est pas de la tarte (Hahaha).

Bien motivé à l’idée de savourer un sublime moelleux au chocolat (ben oué, y’en a marre des pâtes), je saisis ma pelle, mes ciseaux et fais couler la pâte liquide dans le moule spécialement acheté pour l’occasion. Hop, préchauffage du four, beurrage de la surface du moule, tous les ingrédients sont fin prêts pour un gâteau réussi.

Hop, dans le four (comme Monsieur Herta me l’a dit), 40 minutes, pas une de plus pour obtenir mon sésame. En attendant, je passe mon temps à lire. Au début, une bonne odeur de chocolat me titille les narines > Hum, ça va être rudement bon, 12 parts pour moi tout seul❤. Puis 20 minutes plus tard, de la fumée. Avec un zeste de chocolat (j’ai bien dit un zeste). Une atmosphère qui devient vite suffocante, même quand la fenêtre est grande ouverte. Mais moi, malgré tout, j’me dis qu’il vaut mieux faire confiance à M. Herta. A vrai dire, c’est lui le roi du gâteau, pas moi.

Donc j’attends, je fais des allers-retours entre mon lit et ma fenêtre, pour humer un air plus sain. J’regarde de temps en temps à travers la vitre de mon four, pour m’assurer que la pâte lève. Non, elle ne lève pas, mais j’me dis que c’est normal, le moule étant surement trop grand pour recevoir si peu de pâte. Et puis pour une fois, le plat de mon four tourne (ce qui n’arrive pas tous les jours), alors pourquoi s’inquiéter ?

Parce qu’à 40 minutes pétantes, à la sortie de mon four, j’aperçois ça :

Hum, du pétrole ! J'suis riche !

Et l, j’me dis que j’ai fait fort. Un gâteau au goudron, au pétrole, au chocolat noir 100%. Vous pouvez dire ce que vous voulez, y’aura jamais un gâteau aussi cramé que le mien. Maintenant (c’est à dire 20 minutes après l’effroi), j’en ris, mais ça m’a rudement gâché mon envie de découvrir la cusine…

Et au fait, j’mange quoi maintenant ?

4 commentaires

  1. Spha said,

    Ahah, j’avoue que le gâteau a en effet une couleur plus que bizarre😀

  2. iverton said,

    Et mon micro-ondes s’en souvient encore… Les odeurs sont encore là 1 semaine après !!

  3. Kval said,

    Ben purée t’es doué toi!

    T’es sûr que ce gâteau était à cuire au micro-ondes et pas dans un four traditionnel plutôt ???

    Et puis bon voilà, quand ca commence a sentir le cramé on sort le gateau du four, en général on le laisse pas…

  4. iverton said,

    Ce gâteau pouvait être cuit dans un four à micro-ondes. C’est pour ça que je l’ai choisi.
    Maintenant, j’avoue que ma confiance en Monsieur Herta a été trop grande, mais bon. Je me ferai pas avoir 2 fois😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :